La conciergerie d’entreprise et la marque employeur

 

Alors que nous parlions depuis longtemps de l’entreprise comme du bâtiment dans lequel nous travaillons – le bureau – ces dernières années ont donné lieu à un changement de mentalité. Les open-spaces, le home-office, les espaces de coworking, l’éclosion de start-ups, ces anglicismes et concepts importés directement des États-Unis sont entrés dans le vocabulaire du quotidien et le vocabulaire de l’entreprise. Ces postes de travail ouverts et délocalisés ont bougés les lignes et la culture d’entreprise fait désormais plus encore office de cocon professionnel que les murs du siège de l’entreprise.

Le temps de travail inclut de plus en plus le temps de trajet et alors que les abonnements de transport en commun et les trajets en voiture bénéficient déjà depuis longtemps d’avantages financiers pour les salariés, les trajets en vélo le sont désormais également dans quelques expérimentations.

 

L’entreprise ne devient pas seulement multipolaire de par sa géographie, mais cette nouvelle forme de culture d’entreprise créé aussi de nombreux changements dans les méthodes de recrutement. Le salarié devient client et l’employeur devient une marque qui vend les mérites de travailler pour elle (et non plus chez elle).

Franck La Pinta, Responsable Marketing Web et RH 2.0 à la Société Générale, définit dans son blog la marque employeur comme :

  1. ce que l’entreprise est vraiment
  2. ce que l’entreprise dit d’elle même
  3. ce que les collaborateurs disent de l’entreprise
  4. ce que le public dit de l’entreprise

Agnès Duroni, Directrice du recrutement de Cap Gemini Technology Services, présente dans son blog la marque employeur au centre de quatre points cardinaux:

  1. L’attractivité
  2. L’engagement des salariés
  3. La différenciation
  4. La réputation

L’entreprise se doit ainsi d’attiser son attractivité à grands efforts de services et d’évènements pour améliorer sa réputation interne et externe. En plus de rechercher l’engagement de ses clients sur les réseaux sociaux, elle recherche l’engagement de ses collaborateurs. Des réseaux sociaux comme Glasdoor sont d’ailleurs nés de ce nouveau besoin.

 

D’un côté, les entreprises cherchent à améliorer la productivité et la qualité de vie au travail de leurs collaborateurs. La réponse à cette problématique de l’entreprise semblait être l’éclosion des conciergeries d’entreprise. Mais celles-ci limitent leurs solutions au bâtiment entreprise, et ne s’étende par vers la marque employeur en dehors de ses frontières.

De l’autre côté, les collaborateurs sont à la recherche d’offres adaptés pour les aider à travailler. De plus en plus de start-ups innovent et  proposent des offres séduisantes aux consommateurs en quête de temps libre et d’amélioration de son quotidien. La passerelle entre entreprises et ces offres de la nouvelle économie n’est pas encore totalement existante. Là est la réponse de Quatre Epingles. Créer une conciergerie innovante pour la marque employeur ! 

 

 

Contacter Quatre Epingles