L’entreprise peut-elle s’inspirer des valeurs du Rugby ?

 

« Le rugby, sport de voyou pratiqué par des gentlemen » Vraiment ?

 

La coupe du monde de rugby a commencé, l’occasion pour nous de présenter les valeurs de ce fameux sport.  Ce sport est considéré comme porteur de valeurs, sportives et humaines, les plus honorables. Mais quelles sont-elles ? Découvrez-les à travers des expressions typiques de l’ovalie.

 

Le courage et le don de soi :

 « Allez au charbon »

 

 

Il existe une qualité commune à tous les joueurs de rugby du monde amateur au plus haut niveau professionnel :  l’absence de peur face à l’adversaire et la volonté de tout donner pour réussir à marquer l’essai.  Un rugbyman n’a aucune peur à donner de sa personne pour effectuer les tâches les plus ingrates, les plus douloureuses, les plus obscures même si cela doit lui coûter une épaule, une oreille ou un genou. Un seul objectif marquer l’essai pour remporter la victoire

En entreprise, c’est la même chose. Les meilleurs éléments sont ceux capables de réaliser les tâches demandées quand l’activité de l’entreprise augmente, ou quand la conjoncture économique est plus compliquée. Ces éléments sont guidés par un seul facteur : permettre la survie et/ou le développement de l’entreprise au détriment de leur confort personnel de manière temporaire.

 

Esprit d’équipe & Solidarité :

 

« Dans une équipe de rugby, il n’y a pas de passagers,

il n’y a qu’un équipage » Pierre Villepreux 

 

 

Au rugby, et dans tout sport collectif, c’est le groupe qui prime sur l’individu. Pour marquer l’essai c’est le travail de toute une équipe. Des arrières aux avants, pour aplatir le ballon derrière la ligne, il faut une coopération entre les joueurs et une coordination dans les passes et les mouvements. C’est cette synergie qui mène à la victoire finale. C’est au capitaine et à l’entraineur que reviennent la tâche d’insuffler cette dynamique !

Et dans l’entreprise alors ? Une entreprise qui tourne est une entreprise qui a réussi à créer une synergie entre tous les collaborateurs à travers un objectif commun. C’est au dirigeant et aux responsables de faire les liens entre les départements pour que l’entreprise atteigne ses objectifs. Là est l’esprit d’équipe. La production fournit le produit ou le service, le marketing et les commerciaux le vendent et la relation client assure la satisfaction du client.

L’entreprise est un système complexe, un groupe qui avance ensemble pour gagner face à la concurrence.

 

Convivialité :

 

« Le rugby, c’est l’histoire d’un ballon avec des copains autour

et quand il n’y a plus de ballon, il reste les copains. » Jean-Pierre Rives

 

 

Personne ne méconnaît l’importance de la 3ème mi-temps au rugby. C’est ce qui soude une équipe, ce qui donne envie d’aller se battre pour le copain le samedi après-midi.

C’est la même chose en entreprise, Les afterworks, les moments de détentes hors du cadre de travail sont très importants et ils permettent de fédérer les membres de l’entreprise. L’unité est atteinte lorsque la convivialité est l’atmosphère prédominante. Aller au travail devient alors une partie de plaisir, aider un collègue n’est plus synonyme de perte de temps …

 

Respect & performance :

 

« Un vrai coup de godasse sur un type à terre,

c’est encore plus dur à donner qu’à recevoir » André Herrero

 

 

L’objectif au rugby est bien sûr de remporter le match. Il y a là aussi une obligation de résultat, de performance. Aucun sportif ne rentre sur un terrain pour perdre, encore moins dans ce sport.  Mais au rugby la fin ne justifie pas les moyens. Un joueur qui triche est un joueur sifflé, là où à l’inverse du football, la simulation fait partie intégrante du jeu.  Le respect est une valeur fondamentale, même s’il arrive souvent que des bagarres générales arrivent, à la fin du match tous les joueurs se serrent la main. Vous ne verrez jamais non plus un joueur bousculer un arbitre. Ce comportement des joueurs a une incidence directe sur le comportement des supporters.

En entreprise, c’est un peu différent. La fin justifie les moyens. Le monde du travail est un monde de requins. C’est la loi du plus fort qui règne. En témoigne les discussions à la machine à café où l’on casse plus de sucre sur les dos de ses collègues que dans son café. C’est là où, l’entreprise doit encore évoluer, car ces bassesses lui nuisent. Elle crée une tension sous-jacente, une atmosphère étrange qui peuvent lui porter préjudice dans des moments d’activité intense

 

 

Le rugby & l’entreprise :

 

En conclusion, on peut pousser la comparaison à son maximum :  si l’on compare les joueurs d’une équipe de rugby aux collaborateurs d’une entreprise, le ballon devient alors le produit ou le service que vous vendez, et les supporters les clients.

L’objectif final est de gagner le match en aplatissant le plus de ballons derrière la ligne et rendre, de ce fait, heureux les supporters. Chaque essai est alors une vente, et la joie des supporters, une satisfaction client absolue. La victoire finale ? La croissance de l’entreprise.

 

 

Article rédigé par Josselin de l’équipe Quatre Epingles